mercredi 19 novembre 2014

Coutures sorties des limbes...

Depuis dix jours déjà et pour quelques jours encore, j'erre comme une âme en peine dans mon atelier, démunie, désolée, privée de machine à coudre... Depuis quelques temps, la vilaine me faisait des points vraiment trop laids et je ne pouvais décemment plus faire le moindre ourlet visible... Or, si les coutures à la main ne me rebutent pas particulièrement, elles prennent du temps et ne s'imposent pas toujours ! Il fallait donc agir et l'emmener faire un petit check-up !

Evidemment, cette situation ne va pas m'aider à être plus assidue sur ce blog, toutefois, j'avais encore une petite chose en stock à vous montrer, un petit haut tout simple et vu partout, mais qui porte à merveille son petit nom : le Confortable de MLM patrons

Le modèle taille très bien, j'ai juste décidé d'ajouter à mon jersey marin un petit col en liberty Betsy Ann rouge pour le féminiser un peu... Et mes ourlets sont bien sûr faits à la main (en même temps je n'avais pas le choix) ! 

Et c'est en regardant cette photo que je me rends compte que si mes raccords sont nickels sur les côtés et les dessous de manche, ce n'est pas le cas au niveau des épaules... En même temps, j'ai fait avec les restes...

Bon, si vous voulez tout savoir, des choses en stock et jamais montrées, j'en ai bien d'autres, particulièrement en ce qui concerne les cousettes pour moi... A l'heure où je vous écris, je porte un petit haut Aime comme Manufacture en molleton, cousu il y a au moins un an et jamais montré ici... Et je ne parle même pas des cousettes d'été, bien souvent portées et jamais photographiées... Décidément, je n'aime pas trop me montrer par là (ni vraiment coudre pour moi, il faut bien le reconnaître) !

 L'absence de machine à coudre m'aura au moins permis de faire du tri dans mes photos et de retrouver une autre bricole, prétexte à rallonger ce post... Au milieu de ce mois de novembre, vous reprendrez bien quelques notes estivales et totalement anachroniques avec ce petit haut à pois cousu en un clin d'oeil et qui a été injustement oublié ?


Modèle L (ultra facile et rapide à coudre) des Basiques pour les 2-6 ans en taille 6 ans, batiste brume à pois figue (France Duval-Stalla)


J'espère quand même revenir par ici bientôt avec des petites choses de saison, encore faut-il que le réparateur me rende ma machine... Mais il va bien falloir qu'il se décide, car je serai au salon CSF vendredi (et en bonne compagnie en plus !) et je sens que je vais rentrer avec des idées plein la tête et des fourmis dans les mains !

mardi 4 novembre 2014

Echange de cousettes et de bonne humeur (swap with Mrs. Reloux !)

Nul doute que vous connaissiez Mme Reloux, ses jolies cousettes, ses superbes sacs en enduit Petit Pan, son humour décapant et sa bonne humeur ! Nous avions cousu en duo une petite veste voilà 18 mois de cela, mais nous n'avions jamais cousu l'une pour l'autre... 

Au printemps ou en début d'année, Mme Reloux m'a demandé si je voulais bien coudre une Babouchka pour sa mini en échange d'une surprise... Impossible de dire non (j'aime bien trop les surprises !)

Allez, je vous montre les pépites reçues (Céline, je te préviens, tu ne vas pas être déçue par la séance photo !)




 Céline, tu vois bien que tu n'avais pas à t'en faire... Elle l'aime cette nouvelle robe et elle est tout à fait différente de celle que je lui avais cousue !

Ma Maman, qui était à la maison quand nous avons reçu le colis, s'est extasiée longuement sur cette superbe robe, ses détails, ses finitions, son passepoil, ses broderies... C'en était presque désobligeant pour sa couturière de fille !!!




Merveilleuse robe Lotta (Compagnie M) en chambray gris avec des détails rouges craquants !!! 

Par ailleurs, Madame Reloux a jugé bon de soigner la tintinophilie familiale en nous offrant un sac d'un style qualifié de "très Moulinsart" par Monsieur Marmotte en personne !!! Parfait pour aller chiner notamment... D'ailleurs, la première fois que je l'ai utilisé, j'ai déniché une charmante figurine de collection (pour une bouchée de pain, sinon c'est pas drôle...) Pas de doute, c'est grâce au sac ! Et dans cette histoire,Théodore n'a pas été oublié : pas de raison que Miss Z. soit la seule à avoir un Milou (à paillettes) sur son cartable... Il peut frimer à son tour !


De mon côté, je me suis lâchée sur les couleurs, joyeuses et pétillantes, comme il se doit pour une jolie puce de 3 ans (il y a bien un peu de rose, mais pas trop... Si ?) Et puis, j'ai ajouté un petit tablier Elsie, puisque M'dame Reloux avait avoué ne pas en avoir cousu (incroyable, être bloggueuse et ne pas avoir cousu de tablier Elsie !) Le tissu aux pommes vient de la boutique de La Barakossa et je l'avais trouvé craquant ! 




 J'avais aussi ajouté deux petites barrettes assorties à miss Babouchka, le genre de bricole qui ne tient pas dans les cheveux raides de ma miss...


Merci encore Céline pour cet échange !!! On remet ça quand tu veux !

samedi 1 novembre 2014

Birdie, oh Birdie ! (Défi couture)


Voici l'heure du défi Birdie... Les robes en tout genre vont fleurir sur la blogo ce matin, vous voilà prévenus... Alors en ce premier jour d'un mois que je n'aime guère, on mise une fois de plus sur la couleur qui claque : Birdie est rock'n'roll !

Lorsque le défi a été lancé par la Dame du canal, en cherchant quel tissu j'allais utiliser, je me suis rapidement arrêtée sur ce velours bleu paon, si vif et intense, d'un ton plus profond "en vrai" mais que je n'ai pas réussi à photographier correctement... Impossible dès lors d'envisager une autre option... Oui, parfois, je fais des fixations sur certains tissus !

Pour l'accompagner, après bien des essayages, le mariage le plus pop me semblait ce liberty chéri, association qui m'a contrainte ensuite à trouver les collants et le gilet ad hoc... (Euh, en fait, chez DPAM, ils ont eu la même idée d'association de couleurs que moi pour leur collection automne, donc j'ai pas eu trop de mal...)

 Robe Birdie (modèle La Maison Victor), velours bleu paon et liberty Poppy and Daisy canard (Cousette)


 La robe va parfaitement bien, même si j'ai entendu dire qu'elle taillait petit... Mais pour une fois, j'avais mesuré ma minette avant de couper mon tissu et j'ai pris soin de respecter scrupuleusement les marges de couture à ajouter... Ouf ! 

Par contre, j'ai déjoué délibérément et sans aucune honte la difficulté du zip invisible (j'aime pas les zips et puis c'est tout !) : à la place, une fente, une parementure, une bride, un bouton et un biais à l'encolure... Et c'est parfait comme ça, non mais ! 

En définitive, elle a été très vite cousue cette Birdie (une soirée à peine), le plus long furent les ourlets invisibles en bas, aux manches et au niveau du biais d'encolure (je suis un peu maniaque là-dessus, c'est vrai, et puis ma mac me fait des points moches en ce moment...)


 Vous constaterez qu'on a repris les bonnes habitudes des photos de salle de bain... 



A présent, pour voir toutes les jolies Birdie(s) de novembre, on file faire un tour Au fil du canal !

Merci M'dame pour l'organisation de ce chouette défi couture !

jeudi 30 octobre 2014

Saint-Petersbourg, l'année prochaine...

Non, je ne vous parlerai pas de quelque projet de voyage, hélas...

Non, il ne s'agit pas de notre trio couture, Stéphanie et Sophie (quoique, l'année prochaine, c'est demain...)



J'étais pourtant partie enthousiaste... D'ailleurs, une fois le modèle cousu, j'étais toujours ravie : le rendu, les plis élégants, la touche de liberty chic (et cher, il faut bien le dire) associée au chambray : tout me plaisait ! 

Mais en mettant la tunique sur cintre, j'ai été prise d'un doute : cette chemise en taille 4 ans me paraissait valoir un bon 5 ans... Et l'impression s'est confirmée à l'essayage, hélas ! Mon petit prince de 3 ans et demi, 97 cm, nage dans sa nouvelle chemise ! Saint-Petersbourg va donc rester rangée dans l'armoire pour au moins une année, avant que son petit propriétaire ne puisse en profiter... 

Pour tout vous dire, cette chemise a même été essayée par miss Z. et elle lui va (les manches sont de longueur 3/4, mais niveau largeur, rien à redire) ! Je prévoyais justement de coudre une version pour elle et je pense donc que je me contenterai de couper le modèle en 6 ans !

Mais cette petite déconvenue n'enlève rien au charme indéniable de ce modèle ! Mon petit coeur en aura d'autres dans son dressing, promis... dès qu'il aura pris quelques centimètres de plus !


  Modèle Saint-Petersbourg (C'est dimanche), taille 4 ans, en chambray gris-bleu et quelques centimètres de précieux liberty Capel gris (Cousette), boutons vintage de Grand-Mamie... 







Pourtant il grandit ce petit... La preuve, il y a plein de nouvelles petites choses à vendre par ici...

mercredi 22 octobre 2014

Eloge de la tunique boutonnée...

Quand les dimanches d'automne deviennent gris et moroses, que vous avez envie de coudre, mais sans se compliquer la vie... Quand vous culpabilisez de tant coudre pour votre fille (qui d'ailleurs s'en fiche) et que votre petit garçon d'amour compte tristement sur les doigts d'une main les réalisations cousues pour lui, il existe un patron parfait : la tunique boutonnée du livre des Intemporels pour enfants

Cousue en 1 h 30 grand maximum (découpage compris), déclinable dans à peine 75 cm de tissu, charmante une fois portée, elle a vraiment tout pour plaire (on dirait un slogan publicitaire) !

Alors en version graphique, dans un tissu choisi par Mr. T. en personne (j'avoue que je n'étais pas convaincue au début, même si je trouve ce tissu génial... Mais en fait, j'adore !) ou en version fleurie ? Pourquoi choisir, quand c'est si vite cousu ?

Et que ce soit pour refaire la déco de la maison Playmo (que ce petit monsieur vide pour y ranger ses voitures !) ou pour s'entraîner au maniement du sabre laser, le mini-jedi est conquis !




 Tunique boutonnée (Intemporels pour enfants) en taille 4 ans, coton double gaze absolument merveilleux avec de craquants ours polaires (Miss Matabi), petit garçon à bisous home made (et maison de poupées de Papinou en arrière-plan !) - Vous remarquerez peut-être que sur cette version la boutonnière est du mauvais côté... 



La même en coton tout doux trouvé il y a très, très longtemps sur le marché !

Admirez au passage la technique du jeune Padawan, qui redemande des coutures de Maman ! Mais il faut varier les plaisirs... La suite, bien vite !

dimanche 12 octobre 2014

Balloon and butterfly...

C'est (une fois encore) grâce à Madame Au fil du Canal que j'ai découvert Sally... Ou plutôt, c'est grâce à sa version, car j'avais en fait épinglé cette petite robe sur Pinterest sans me décider à commander le patron... 

Le reste est une fois encore une histoire de rencontres fortuites entre mes tissus au fur et à mesure de leurs sorties de l'armoire... J'avais acheté sur un coup de coeur ce coton aux papillons (Cotton & Steel, chez Miss Matabi) cet été, mais je ne savais pas trop avec quoi l'associer... Je m'apprêtais à commander un petit coupon de velours coloré pour l'accompagner lorsque j'ai retrouvé une jolie popeline fleurie, en provenance directe de mon marché et stockée depuis deux ans au moins ! J'ai bien un peu hésité à l'idée d'associer deux imprimés, mais leurs coloris étaient tellement similaires dans les moindres détails que j'ai tenté l'aventure... sans regret !



 Sally dress (Very Shannon) en taille 7 ans, coupée dans un coton aux papillons (Cotton & Steel chez Miss Matabi) et une popeline lawn fleurie. 

J'ai coupé les poches dans le même tissu que la jupe, mais je les ai passepoilées pour qu'on les remarque tout de même un peu ! 

Cette robe est vraiment bien coupée, le buste est joliment ajusté sans toutefois serrer, ses finitions sont impeccables, les petites pointes sur les épaules sont le petit plus tout simple mais charmant et enfin, l'ampleur de la jupe donne un mouvement ravissant à cette petite Sally !!!









Tu as vu Mme Reloux ? Moi aussi je couds du rose pour ma fille sans en avoir l'air !

jeudi 2 octobre 2014

Figue et fleurs...


 Octobre sera le mois des robes pour ma chipie... 
La petite dernière a été validée par la demoiselle, car elle associe tout ce qu'elle apprécie : elle aime les tee-shirts et en l'occurrence, le haut est en jersey tout doux, quant au bas il tourne, tourne, tourne merveilleusement...

Pourtant, je n'étais pourtant pas très sûre de mes choix de tissus au départ, moins éclatants que ce qu'elle aime habituellement... Et puis, les tons de mauve et de violet ne sont pas franchement mes préférés, loin de là... 

En fait, j'avais acheté ce coupon de jersey figue un peu par hasard dans la boutique de France Duval-Stalla à Paris il y a plus d'un an... Quant au liberty Betsy (qualité lantana, achetée à une bloggueuse il y a bien longtemps aussi), je le trouvais très joli, mais je ne savais vraiment pas comment l'utiliser ! Quand les deux coupons se sont retrouvés par hasard côte-à-côte, je me suis dit que c'était enfin leur chance ! 

Le modèle (en taille 120 cm) est issu du livre Vêtements amples à superposer, auquel j'ai ajouté le col Mademoiselle Claudine de Vanessa Pouzet en velours bleu pétrole avec passepoil, car je trouvais que cela tranchait joliment sur le jersey...

 Une robe parfaite pour fausse petite fille sage...





 Une nouvelle robe est déjà coupée et devrait être suivie par une autre encore d'ici le mois de novembre... En effet, peut-être avez-vous déjà vu ce joli modèle appelé Birdie dans le dernier numéro de La Maison Victor... Madame Au fil du canal nous propose de le coudre de manière collégiale pour le 1er novembre. J'ai répondu présente à l'appel et si vous voulez en faire autant, n'hésitez pas et rejoignez-nous ! Toutes les infos sont ici...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...