samedi 30 janvier 2016

La dernière de l'hiver...

Ceci est probablement l'ultime petite blouse de cette saison d'hiver... Je me connais : quand février arrive, reviennent aussi mes premières envies de couture totalement hors-saison, les premières robes en lin et les petits hauts en liberty...

Mais cette petite dernière se place directement en haut du palmarès des blouses préférées !

 L'inspiration, une fois de plus, est venue de mes pérégrinations sur Pinterest et je me suis dit que transformer un patron pour aboutir au résultat souhaité ne devait pas être un défi insurmontable. 

Je suis donc partie de la blouse à empiècement du livre des Nouveaux Intemporels pour Enfants (Citronille), cousue récemment pour mademoiselle. Le patron étant déjà coupé, c'était donc du temps de gagné !

J'ai réduit la largeur des empiècements du bas de la blouse à la même largeur que les empiècements du haut, pour éviter les fronces (j'avais peur d'un effet trop froufroutant si j'ajoutais un volant à un empiècement déjà très froncé !). Afin de conserver une certaine aisance, j'ai accentué la forme trapèze des empiècements du bas. Par ailleurs, pour que le dos soit un peu plus long que le devant, je l'ai un peu rallongé, tout en dessinant une forme liquette. Puis j'ai ajouté une bande de tissu froncée entre les deux empiècements du devant de la blouse, ainsi qu'un passepoil noir... Et voilà !

J'espère que vous avez suivi ? Sinon, n'hésitez pas à demander, mais cela n'a vraiment rien de bien sorcier. En tout cas, j'adore le résultat et, cerise sur le gâteau, ma puce aussi !!! Je crois que je vais recommencer dans une version printanière en plumetis...



Tunique à empiècement modifiée, taille 8 ans, en batiste orageux à pois noirs (France Duval-Stalla, achetée en soldes chez Little Fabrics)






Pompon en tulle blanc pailleté fait maison (de nombreux tutos sont disponibles sur Internet ; tulle trouvé en rouleaux de 30 cm de large chez Noz)







lundi 25 janvier 2016

Mademoiselle Jeanne est un jedi...

Sous ce titre étrange se cachent en fait de la couture et même du liberty...

Rien de vraiment original, puisqu'il s'agit de Günila, modèle Citronille cousu plus d'une fois et, pour cette version, réalisée il y a déjà plusieurs semaines (mois ?) de cela !

Elle était d'ailleurs un peu large lorsque je l'ai terminée, mais comme mademoiselle passe son temps à s'allonger, cela va beaucoup mieux désormais... 




 Günila (Citronille), taille 8 ans, liberty Poppy and Daisy (un de mes préférés...)

Pour revenir au titre, il me semble que les photos parleront d'elles-même... C'est le look queue de cheval et lunettes qui lui vaut ce petit surnom chipé à la copine de Gaston... Mais je suis sûre que vous n'imaginiez pas un seul instant que Mademoiselle Jeanne puisse avoir ce genre de lecture !!!





Z'avez vu le petit élastique assorti ??? Trop facile à faire avec les boutons à recouvrir ! Parfait pour utiliser les chutes !

Mademoiselle s'entraîne désormais à la méditation jedi... Pourvu que cela lui réussisse et qu'elle arrête de taper des pieds et de claquer les portes quand elle est... disons... contrariée !!! 

Je vous tiens au courant dès qu'elle parvient à maîtriser la Force ! 


vendredi 15 janvier 2016

Des trousses en pagaille !

Vous connaissez l'histoire de la fille qui coud depuis des années mais qui n'a jamais osé coudre de trousse par peur de poser un zip ? 

Cette fille, c'est moi... Mais ça, c'était avant ! 

Non mais, quand même, il y a un moment où il faut se lancer... Et bon sang, que c'est facile ! Mais pourquoi je n'ai pas essayé plus tôt !!! 

Du coup, c'est sûr, cette année,  que ce soit les maîtresses, les copines de miss Z. et de mister T., tout le monde aura une trousse ! 

J'ai commencé par... moi, histoire de me faire la main (mais je ne retrouve pas ce prototype, c'est malin !), puis les enfants, ma Maman, mes nièces, ma soeur (cousue le 24 décembre après-midi et je n'ai pas fait de photo !), ma belle-soeur (cousue le 31 décembre après-midi et je n'ai pas fait de photo !) ont eu droit à la leur !

Voici donc la trousse pour misse Z., largement inspirée par Pinterest... Est-il utile de préciser qu'elle l'adore ? 


Tissu Tilda, zips en stock depuis des lustres, feutre du stock également...


Celle de mister T., molletonnée et en liberty...


 Liberty Pepper du stock, zip et flex Pöm trouvés chez Little fabrics


 Celle de ma Maman...



Celle de la plus jeune de mes nièces...


Et enfin celle de l'aînée de mes nièces...



Coudre des trousses est évidemment totalement addictif et parfait pour utiliser les chutes des tissus préférés... Je crois que je n'ai pas fini de les multiplier !

lundi 11 janvier 2016

On se tient à carreaux !


Après Oslo, modèle cousu maintes et maintes fois, il semblerait que Palermo (patron C'est dimanche une fois encore) soit en passe de devenir mon chouchou au rayon chemises de garçon... Je crois que c'est ma troisième version pour Théodore et il est certain que je ne m'arrêterai pas là. Simple, efficace, jolie, facile à vivre, cette chemise a tout pour me plaire ! Pour celle-ci, j'ai pioché dans mon rayon de coton à carreaux et pour me faciliter la tâche, j'ai coupé la fausse patte de boutonnage et l'empiècement haut du dos dans le biais, ce qui évite le casse-tête des raccords...





Chemise Palermo en coton à carreaux (Mondial tissus), taille 4 ans

Peut-être aurais-je dû faire la même chose pour la tunique Colombine de Zoélie, cousue dans la foulée, car à deux millimètres près, mes raccords devant et dos ne sont pas parfaits... Et je ne vois que ça ! Cela dit, cette tunique revient de très loin... J'étais pourtant ravie de mon idée de départ, une Colombine à carreaux, avec des volants comme on en a vues beaucoup cet hiver (que ce soit chez Zara ou la jolie marque Louis Louise). 

Ma demoiselle avait aimé ses Colombine à volants cet été et elle adore les carreaux, j'étais donc confiante. Et pourtant, quand elle a vu le corsage presque achevé, elle m'a montré les volants en disant d'un air glaçant : "c'est quoi, ça ?"

Aïe, aïe, aïe, aïe...

J'ai quand même terminé ma couture en me disant que je la donnerais éventuellement à qui en voudrait contre un nouveau coupon de tissu à carreaux, mais finalement, miss Z. a daigné l'enfiler sans rechigner ! Je lui laisse donc une chance... 

On a tenté une séance photo en duo... Mais j'ai vite perdu le contrôle de la situation ! Malgré l'habit, force est de constater que mes loustics ne se tiennent pas forcément à carreaux !



 On a donc terminé plus calmement, autour du nouvel objet de passion de la demoiselle, même si le jeune homme n'est pas en reste...



Vous le voyez le raccord un peu loupé ?


J'avoue que j'ai eu un peu peur que carreaux et volants fassent effectivement trop... Mais finalement, j'aime bien ! Pourvu qu'elle veuille bien la porter de temps en temps !





dimanche 10 janvier 2016

Rêver pour mieux commencer l'année...




Déjà en retard dès le début de l'année pour vous souhaiter que 2016 soit belle et douce... 

J'ai été moins assidue sur ce blog en 2015 et je ne pense pas que 2016 soit très différente sur ce point, mais je continue à coudre et je vais donc essayer de continuer à partager ces petits bonheurs... 

Toutefois, la dernière robe de l'année 2015 n'a pas été cousue par mes soins, mais par les doigts d'une fée, qui à partir de magnifiques morceaux d'étoffe a le don de vous faire voyager et de vous émerveiller...

Merci encore Céline pour cette magnifique robe Conteuse qui nous a tant fait rêver au soir du Réveillon de Noël...





Be happy and sweet, 2016 !!!


dimanche 13 décembre 2015

Blouses du dimanche soir...

Comme beaucoup d'autres, j'ai succombé dès sa sortie aux Nouveaux Intemporels pour enfants d'Astrid Le Provost. Et... je ne regrette pas ! C'est un très bel ouvrage et les modèles, qui vont jusqu'à la taille 10 ans, sont pour la plupart superbes !

J'ai jeté mon dévolu d'emblée sur la blouse à manches raglan et petit col en pointe, ainsi que sur la blouse froncée... Toutes deux sont parfaites en taille (et cela mérite d'être souligné) et comme je poste peu en ce moment, vous avez droit aux deux blouses en une seule fois ! 


Mini-Catwoman en blouse raglan et col en pointe, dans le magnifique tissu issu de la collaboration entre Mini-Labo et Atelier Brunette, rehaussé d'un col en lin pétrole... 

La couleur orange a toujours le vent en poupe chez la demoiselle... 





Pour la petite blouse froncée, j'aurais bien opté pour du liberty, mais miss Z. a préféré un tissu à mini-fleurettes trouvé chez Mondial Tissus l'an dernier. J'aime énormément l'ampleur de cette blouse, elle est aussi très aisée à coudre pour un résultat vraiment charmant ! Le tout a été cousu en taille 8 ans et je n'ai vraiment rien à redire !





Pour l'instant, j'explore les pages d'accessoires du livre en prévision de la fin de l'année, mais je compte bien me replonger dans ce livre pour mon petit bonhomme, aussi !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...